Les trois Cercles du financement participatif (crowdfunding)

  • #1

     

    Au delà des différentes façons de lancer et faire la promotion d'un projet en crowdfunding, ce qui représente déjà un vaste sujet, il y a une question qu'il est primordial de se poser, dès la conception de son projet : quels sont mes réseaux et comment puis-je les toucher ?

    Le crowdfunding, ce n'est pas une surprise, est une question de confiance. Vous devrez à la fois montrer que vous êtes sur-motivé(e) par votre projet et inspirer confiance à vos visiteurs afin de les convaincre de devenir vos soutiens. Trois "cercles" pourront vous aider à atteindre votre objectif, qu'il vous faudra successivement conquérir.




     
    Le premier cercle : la famille, les amis.
     
    Dans 99% des cas, ce sont vos premiers soutiens. C'est normal, la confiance nécessaire a déjà été établie entre vous depuis bien longtemps. En mettant les premières sommes dans votre projet, ils participent à faire décoller votre projet. Ils mettent les premiers signaux au vert, montrent que vous êtes un porteur de projet sincère et capable de rassembler autour de son idée. Ils vous crédibilisent et ouvrent le bal des soutiens, créant la dynamique de financement dont vous aurez besoin pour atteindre votre objectif.

    N'hésitez pas à discuter de votre projet avec eux, faites les participer à votre blog, demandez leur de laisser un commentaire, et répondez-y : ces actions aussi sont importantes, c'est la dimension sociale de votre collecte. Répondre à votre public et le faire participer.


    Le deuxième cercle : les amis d'amis, les autres connaissances. 

    Vous les connaissez de loin, par ricochet, vous les avez croisé en soirée, au détour du blog d'un de vos amis, au travail... Ces soutiens entrent dans la ronde une fois que les premiers signaux de confiance ont été plantés par votre premier cercle : lorsqu'il y a déjà un peu d'argent à votre compteur, ainsi que des discussions et des encouragements sur votre page projet ou votre espace Facebook. Ils arrivent après les "bon courage" et les "je t'ai aidé" de vos premiers amis.
    N'oubliez évidemment pas de répondre à leurs questions, de les remercier, bref, de leur laisser une aussi chaude impression que la vôtre en découvrant leur soutien. Qui sait ? Vous pourriez gagner de nouveaux amis durant l'aventure.

    Evidemment, vous vous doutez que plus votre réseau est important et plus vous êtes proches de ses membres, plus vous aurez de facilités. La plupart des petits et moyens projets peuvent se financer exclusivement à partir de votre premier et deuxième cercle de réseau. Il y a toutes les chances que vous ayez déjà autour de vous les soutiens nécessaires pour vous lancer dans le crowdfunding avec des premiers projets au budget raisonnable.

    Des projets plus importants vous demanderont de vous relever les manches et de vous conquérir l'attention du troisième cercle, le plus difficile.


    Le troisième cercle : tous ces gens que vous ne connaissez pas.

    Bien sûr, c'est le groupe le plus nombreux et avec la plus grande puissance financière. Ne vous y trompez surtout pas : réussir à gagner la confiance (et les sous) des gens de ce trosième cercle, cela va demander du travail. Ne pensez surtout pas que, simplement en venant voir votre projet, ces gens vont chavirer et vider leur porte-monnaie dans votre tirelire : c'est un signe incroyable de confiance de donner de l'argent à un (presque) total inconnu. Vous devrez avoir un message d'introduction. Au moins une vidéo, qui soit personelle, qui soit authentique, qui porte votre projet et puisse faire vibrer une corde : l'émotion, l'humour, l'esthétisme... Autant de moyens de montrer à ces gens que vous êtes là "pour de vrai", qu'ils peuvent vous faire confiance pour faire naître et faire rugir votre projet. Bien sûr, vos précédents travaux et votre réputation comme porteur de projet jouera, alors n'hésitez pas à les rendre accessibles (sur votre page projet, sur vos news..) ou à portée du premier clic.

    Il est extrêmement difficile de prévoir l'impact que ce troisième cercle aura sur votre projet. Ne misez pas tout sur lui, vous risquez la déception, surtout si vous n'avez pas beaucoup de contenu original à médiatiser. Imaginez plutôt qu'il s'agit d'un "Joker", d'autant plus fort que votre projet sera excitant ou que vos deux premiers cercles de réseau seront importants.

     Message posté le 31 août 2010 à 14 h 50 (il y a 3 années, 12 mois)
     Message posté le 16 février 2013 à 14 h 04

  • #2

     Message posté le 31 août 2010 à 17 h 52 (il y a 3 années, 12 mois)

  • #3
    Un visionnaire ce Frigyes Karinthy !

     Message posté le 31 août 2010 à 18 h 32 (il y a 3 années, 12 mois)

  • #4

     

    * C'est un très bon sujet ça, les cercles ...Merci pour toutes ces infos, ...J'aime les cercles, ils sont bien souvent, porteurs de bonnes énergies . Mag

     

     

     Message posté le 12 septembre 2010 à 12 h 11 (il y a 3 années, 11 mois)
     Message posté le 17 septembre 2010 à 20 h 39

  • #5

    C'est dur d'avoir confiance et de faire confiance sur internet parce que beaucoup s'inventent une vie... Comment faire pour être vraiment remarquable et prouver qu'on est digne de confiance?

     Message posté le 16 septembre 2010 à 16 h 33 (il y a 3 années, 11 mois)

  • #6

    Pas de secret mais sur internet c'est comme dans la vraie vie! Pour être apprécié il faut entre autre

    • Contribuer
    • Faire attention aux informations que l'on donne
    • Mais donner de l'info régulièrement quand même (on est humain, donc communicants)
    • Etre gentil!

     

     Message posté le 16 septembre 2010 à 16 h 45 (il y a 3 années, 11 mois)

  • #7

    merci pour ces quelques infos je vais m'y jeter de ce pas et ne pas me démobiliser!!!!

     Message posté le 07 décembre 2010 à 00 h 04 (il y a 3 années, 8 mois)

  • #8

    Et oui, cela reste de la communication avec un brin de marketing direct : passer l'info, traiter les feed back,relayer les news...Et quoi de plus normal après tout : ne sommes -nous pas là pour "ulluler" Hooo,hooo,hooo,hooui !

     Message posté le 13 décembre 2010 à 15 h 19 (il y a 3 années, 8 mois)

  • #9

    Ca c'est de la parole de porteur de projet ! Bon lancement à vous !

     Message posté le 13 décembre 2010 à 17 h 18 (il y a 3 années, 8 mois)

  • #10

    Génial "cemonsieur" je connaissais cette théorie mais je n'en connaisais pas l'origine ! Merci pour la découverte !!

     Message posté le 05 septembre 2011 à 14 h 28 (il y a 2 années, 11 mois)

  • #11
    Votre réponse

     Message posté le 01 décembre 2011 à 13 h 59 (il y a 2 années, 9 mois)

  • #12

    besion d'aide pour la realisation de mon premier long metrage et de lexposition des art photographique jaimerais baucoup avoir votre aide merci

     Message posté le 05 décembre 2011 à 23 h 03 (il y a 2 années, 8 mois)

  • #13

    Hululons!!!!! ROOOOU ROUUUUUWwww!!! (ovo) héhé! :D

    Okay je sors!....

     Message posté le 28 juin 2012 à 03 h 15 (il y a 2 années, 2 mois)

  • #14

    Si je comprend bien, le réseau est d'autant plus exponnentiel que ta famile a du blé à poser sur ton projet au départ. En résumé plus tes proches sont  riches plus ils mettent les autres en confiance. Autrement dit si tu es un enfant de pauvre et que personne n'a de liasses à poser sur la table, ne t'inscrit pas, t'es pas dans la même cour d'école... Merci

     Message posté le 07 septembre 2012 à 17 h 05 (il y a 1 année, 11 mois)

  • #15

    Bonjour Agy,

    En effet, nous n'acceptons que les plus riches sur notre plateforme. D'ailleurs, les 1184 projets déjà financés sur le site sont tous portés par des utilisateurs soumis à l'ISF :)

    Nous pensons sincèrement que tout le monde est capable de financer son projet, et que le milieu socio-professionnel peut influencer le résultat de la collecte, mais est loin d'être l'élement le plus important. 

    Les projets les plus réussis ne sont pas ceux portés par les personnes les plus aisées, mais clairement par les personnes les plus dynamiques.

    Dans l'attente de voir, un jour, votre projet financé sur notre plateforme, nous vous souhaitons une excellente journée.

     Message posté le 10 septembre 2012 à 12 h 35 (il y a 1 année, 11 mois)

  • #16

    La meilleure façon de détruire sa famille, les liens avec ses amis, c'est de faire financer son projet par ces mêmes cercles, car si faillite il y a, fini les relations privilégiées avec ses parents, cousins et autres amis et collègues de bureau. C'est du vécu.

     Message posté le 23 septembre 2012 à 18 h 04 (il y a 1 année, 11 mois)

  • #17

    Bonjour Bernard,

    Nous sommes désolé d'apprendre pour cette mauvaise expérience. Il est vrai qu'il est souvent difficile de mélanger argent, familles et amis. Les accidents de parcours seront toujours aussi surprenants. Mais c'est aussi une excellente opportunité de pouvoir aider un proche à financer un projet qui lui tient à coeur depuis longtemps. D'autant plus que la viabilité économique des projets n'est pas du tout l'enjeu de notre plateforme. Nous souhaitons simplement faire vivre de bonnes idées. Tout ce qui interesse les contributeurs c'est de voir le projet réalisé, puisqu'il n'y a pas de retour sur investissement.

    Quoiqu'il en soit, nous espérons que vous arriverez à réaliser vos projets et, pourquoi pas prochainement, par le biais de notre plateforme.

    A bientôt.

     Message posté le 24 septembre 2012 à 14 h 45 (il y a 1 année, 11 mois)

  • #18

    Il est quand même vrai, qu'à l'heure ou le boulot se fait rare, ou l'on demande déjà beaucoup à la famille pour survivre, il est me semble-t_il assez difficile de demander plus, surtout quand ce n'est pas "vital".

    J'ai avec une amie un projet que nous sommes en train de mettre en forme. Il faut dire que nous sommes 2 vieilles puisqu'à nous 2 nous totalisons 140 printemps et que cela peut paraître présomptueux de vouloir taper dans un système qui est plutôt réservé aux jeunes. Le problème est que cette amie comme moi avons  une kyrielle d'enfants et petits enfants qui nous vampirisent et qui de ce fait ne seront assurèment pas des donnateurs potentiels.

    C'est là que, pour nous, serait l'intérêt de "crowdfunding" : pouvoir obtenir un financement non pas de ceux qui nous sont proches et comptent sur nous mais de personnes intéressées par notre projet.

    Qu'en est-il de ceux qui ont déjà pu se faire financer un projet, Y a-t-il des séniors parmi ceux ci, quelle fut leur expérience , on-t-il pu mener à bien un projet ? Toute expérience vécue serait intéressante pour nous. Merci de nous les raconter.

     

    Cordialement

     

     

     

     Message posté le 04 novembre 2012 à 13 h 11 (il y a 1 année, 9 mois)

  • #19

    De mon coté, mon projet existera quoi qu'il soit. Ulule me permet juste de lui rajouter une aile et ce je ne vois pas cela comme demandé de l'argent à ma famille mais plutôt demandé à mes proches de préacheter le livre "Enfances" pour 12€, ce qui n'est pas une ruine.

    Merci Ulule de me permettre de faire cela

     Message posté le 25 janvier 2013 à 00 h 50 (il y a 1 année, 7 mois)

  • #20

    c'est bien joli cette histoire de cercles, mais mes amis proches sont tous des étudiants fauchés et ma famille est peu nombreuse... ça va être sportif cette collecte!

     

     

     Message posté le 23 juin 2013 à 18 h 29 (il y a 1 année, 2 mois)

  • #21

    Celui qui ne tente rien, n'a rien... alors à vous de voir

     Message posté le 18 septembre 2013 à 14 h 21 (il y a 11 mois, 1 semaine)

  • #22

    Une petite question,comment convaincre les plus méfiants??merci

     Message posté le 04 octobre 2013 à 09 h 20 (il y a 10 mois, 3 semaines)

  • #23

    @Athalia,

    J'aime bien ta métaphore sur le sport.

    Le sport c'est dur au début et après on y prend gout.

    Ce qui est intéressant, c'est le challenge, l'adrenaline.

    @Picksu,

    Je suis toujours surpris de voir que les mêmes vendeurs d'Apple sont obligés de faire de la vente: d'écouter les aspirations des clients, être pro-actif etc

    Je pense qu'il suffit de présenter ses services, ses produits, son savoir-faire et les utilisateurs adhérent ou pas.

    A la question "comment convaincre les plus méfiants??merci", je dirai: les écouter.

     

     

     

     Message posté le 05 novembre 2013 à 00 h 07 (il y a 9 mois, 3 semaines)

  • #24

    @ben1956 et tristan-b

    Je pense que les vraies questions qui se posent, même si le vécu par les uns et les autres ne peut être remis en cause:

    - c'est le moment du lancement de la campagne

    - c'est le bien fondé du lancement de la campagne 

    En définitive, je pense que si les gens veulent vraiment vous soutenir, ils le feront. Cela peut être sur la personne, sur son projet et peut être même par benchmarking.

     

     Message posté le 05 novembre 2013 à 00 h 18 (il y a 9 mois, 3 semaines)

  • #25

    Merci de vos réponses. J'en tiendrai compte dans le lancement de ma campagne.

     Message posté le 04 décembre 2013 à 17 h 21 (il y a 8 mois, 3 semaines)

  • #26

    merci à tous pour toutes ces informations et les échanges ! une seule regle : y croire et diffuser, les gens adhèreront s'ils sentent qu'on y croit.... meme avec une toute petite somme ... le resultat de tout cela ce sont les encouragementspour soi que ca génère ! on peut continuer d'y croire! il faut rester optimiste, rien ne dit que notre projet aboutira, avec ou sans ulule, mais nous nous y atelons de toutes nos forces...voilà, avec le c'est crowfunding pareil...J'aime ce principe qui se veut dynamique et qui fait parler de lui !! rien ne dit que notre proposition sera un franc succes, mais c'est déjà signe que le projet est valable si on passe par ulule je pense, donc allons y !! courage à tous  :)  ps : je souhaite remercie ulule pour son soutien et ses conseils avisés, cela encourage beaucoup !! thanks a lot !

     Message posté le 08 mai 2014 à 12 h 59 (il y a 3 mois, 3 semaines)

  • #27

    Pas facil tout ça quand même. Je dois reconnaitre que le premier cercle fait beaucoup dans l'apport. Après il est certain que tout le monde n'a pas forcément un cercle suffisamment grand pour tout financer. Moi j'ai eu des trois cercles et pourtant rien n'ets encore joué et certains venant du premier n'ont pas encore participé. Le plus délicat c'est de rappeler à ces proches qu'ils ont dit qu'ils allaient le faire. 

    Quelqu'un qu'on ne connait pas, je trouve ça plus simple de le soliciter, moins d'enjeux personnels. En tout cas merci pour cet article auquel je me réfère dès que j'ai le moindre doute sur ma stratégie!

    Vive Ulule!!! houuuuu! houuuuuu!

    Sylviane

     Message posté le 17 juin 2014 à 11 h 18 (il y a 2 mois, 1 semaine)

  • #28

    Vous êtes complètement à l'Ouest. Quand tu as un projet a développer ne Comptes Que Sur Toi-même et ton entourage professionnel sinon Ta Famille et Tes amis t'auraient déjà prété les sous.... et tu ne serais pas là à ULULER.

    Ca c'est mon point de vue et il est critiquable c'est certain...

    Tout est question de synchronicité, alors dès que tu as rencontré la bonne famille de personnes qui oeuvrent dans ton futur univers c'est le moment de leur en parler et de profiter de leurs réseaux.

    On ne mets pas les boeufs avant.... je sais plus.... lol.

    Alors pensez bien votre projet à plus ou moins long terme. Les gens en général sont très gentils. De voir arriver un petit nouveau dans leur monde et ils sont très contents de vous donner pleins d'idées. Croyez en vous et en votre bébé projet. C'est Tout.

    Bises.

    Ronan

     Message posté le 21 juin 2014 à 12 h 09 (il y a 2 mois, 1 semaine)

  • #29

    Merci pour le sujet.

    Je me permets de remarquer en passant que “vengeuse masquée”, anonyme et masquée, déplore que certains s'inventent une vie sur le net :)

     Message posté le 04 juillet 2014 à 11 h 38 (il y a 1 mois, 3 semaines)

Répondre

 Vous devez vous identifier pour répondre

Se connecter  S'inscrire

 Statistiques