BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Le Kit du Jardinier-Maraîcher : la success story qui a passé le flambeau

  • #1

    Le Kit du Jardinier-Maraîcher, c’est un film pédagogique qui nous apprend quel outils et techniques utiliser pour développer une agriculture rentable à échelle humaine. En mars 2016, l’équipe lance une campagne de crowdfunding et atteint 148% de son objectif financier. Sélectionné par l’appel à projets Le Grand Saut, co-créé par Ulule, Le Kit du Jardinier-Maraîcher remporte la somme de 10 000$, qu’il décide lui-même de reverser à deux projets agricoles innovants, en France et au Canada.

     

    Le Kit du Jardinier-Maraîcher

     

    D'où vous est venue l'idée du Kit du Jardinier Maraîcher ?

    Depuis la parution de mon livre "Le jardinier-maraîcher" en 2012, j'ai été emporté dans une vague d'enthousiasme au-delà de mes rêves les plus fous. J'ai fait le tour du Canada, des États-Unis et de l'Europe francophone pour donner des conférences et animer des formations à guichets fermés sur un modèle agricole qui est à la fois écologique, à l'échelle humaine et rentable. Assez rapidement, il est devenu clair qu'il n'était pas possible pour moi d'être un éducateur et conférencier à temps plein et de continuer d'être à la ferme pour expérimenter, innover et faire avancer les techniques et pratiques agricoles. De là est venue l'idée de créer un film éducatif qui pourrait soutenir le rayonnement et la portée de ces idées et outils tout en me permettant de me consacrer à mes projets agricoles.

     

    A quel moment avez-vous décidé d'en faire une réalité ?   

    J'ai été approché par Olivier Asselin de Possible Media, qui avait réalisé un documentaire éducatif nommé "Le Verger Permaculturel : Au-delà du Bio" ayant eu beaucoup de succès auprès des férus d'agriculture biologique et de permaculture. Nous avions donc un modèle du type de film que nous voulions faire, ainsi que l'expertise pour mener le projet à bien. Olivier, qui vit en France, est venu passer l'été sur notre ferme pour le tournage.

     

    Est-il facile pour les projets à visée écologique de trouver des financements aujourd'hui ?

    Je ne peux pas parler pour les autres, mais de notre côté nous avons rencontré un énorme enthousiasme de la part du public. Je crois que les gens ont faim de projets qui sont à la fois écologiques, engagés et concrets. Le fait que l'on a gardé notre focus sur un message positif est, selon moi, une des raisons principales du succès notre campagne.

     

    Vous avez collecté 148% de votre objectif de campagne : qu'est-ce que la somme collectée vous a permis de réaliser ?

    Grâce à la somme supplémentaire que nous avons recueillie, nous avons pu faire traduire et sous-titrer le film en espagnol, en italien et en russe pour permettre à encore plus de gens d'avoir accès à l'information contenue dans le film. De plus, nous avons pu faire des impressions uniques des illustrations du graphiste Eric Chouteau, qui a créé les images ludiques qui apparaissent dans le film et sur la pochette du DVD.


     

    Le Grand Saut

     

    En quoi Le Grand Saut a-t-il été pour vous une opportunité ?

    Le Grand Saut a donné à notre projet une plus grande visibilité et a clairement démontré que des projets agricoles pouvaient attirer l'attention!

     

    Pourquoi avez-vous décidé de reverser la bourse à des projets de maraîchage ?

    Ma mission dans tous mes projets est de transmettre mes connaissances, mon expertise et ma bonne fortune à d'autre pour continuer de transformer l'agriculture. Nous sommes très reconnaissants du succès de nos différents projets et nous pensions que passer ce prix à une nouvelle génération d'agriculteurs innovateurs serait le geste le plus pertinent que nous pouvions poser avec ce prix. J'ai été moi-même un jeune agriculteur et je sais l'impact que 5000$ peut avoir dans une opération agricole en démarrage!

     

    Pouvez-vous nous faire un petit résumé de l'opération que vous avez lancée (nombre de participants, critères de sélection, projets sélectionnés) ?

    Comme la raison d'être du Grand Saut était d'encourager les projets et talents franco-canadiens, nous avons décidé d'offrir 5000$ à un projet en France et un au Canada. Nous avons demandé aux participants de créer un court vidéo sur leur projet.  Nous avons reçu 49 applications en français et 30 en anglais. Sur 6 finalistes considérés, nous avons choisi Ludovic Dauriac en France et Brianna van de Wijngaard au Canada, tous deux choisis pour leur habiletés techniques solides, la viabilité financière de leurs projets et leur engagement auprès de leur communauté.


     

    Merci à Jean-Martin Fortier et à Suleyka Montpetit d’avoir répondu à nos questions !

     

    En savoir plus sur le Kit du Jardinier Maraîcher :

    La campagne Ulule

    Le site Internet

    Le film
     

     Message posté le 11 janvier 2017 à 10 h 01 (il y a 4 mois, 2 semaines)
     Message posté le 11 janvier 2017 à 10 h 16

Répondre

 Vous devez vous identifier pour répondre

Connexion  S'inscrire

 Statistiques