BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Les salons de jeux vidéo, ça vaut le coup pour un développeur indé ?

  • #1
    Pour beaucoup de passionnés de jeux vidéo (joueurs comme développeurs), les salons de jeux vidéo c’est un rêve lointain. Mais pour un petit développeur indépendant, est-ce vraiment intéressant ?


    L’E3, qui se déroule tous les ans à la fin du printemps à Los Angeles, est un salon réservé aux professionnel. C’est une très grosse machine, où tous les gros éditeurs montrent leurs muscles et sortent une ribambelle de vidéos sur les prochains gros jeux de Noël. Du coup, les petits développeurs ont bien du mal à y exister. Il est toujours possible d’y aller pour des discussions de business (trouver un éditeur, des financements...), mais il y a mieux pour ça : la GamesCom.

    Salon mi-professionnel mi-grand public, la GamesCom se déroule tous les ans en août à Cologne, en Allemagne. Outre une immense surface pour le grand public (avec pratiquement tous les jeux du semestre à suivre en version jouable), la GamesCom, propose un business center bien plus sobre et sérieux réservé aux professionnels. C’est un espace de rencontre où se décident chaque année beaucoup de contrats. Le salon attire par ailleurs bien plus de petits développeurs et tous les éditeurs sont généralement présents. Si vous voulez rencontrer du monde, c’est probablement le meilleur choix.

    Le Tokyo Game Show, en septembre chaque année au Japon. Là aussi, c’est mi-pro, mi-grand public. C’est aussi beaucoup plus axé sur le marché japonais, et donc assez spécifique.

    Les salons français sont (curieusement, au regard de l’état de l’industrie du jeu en France) bien nombreux : trois à Paris, plus l’IDEF à Cannes et la Game Connection à Lyon. Les trois salons parisiens (Micromania Game Show, Paris Game Week et Festival du Jeu Vidéo) sont avant tout orientés vers le grand public, même si le FJV a une journée réservée aux professionnels et met bien en avant les développeurs. L’IDEF, organisé par le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisir) est en revanche complètement dédié aux professionnels et au business. De même pour la Game Connection, qui regroupe chaque année non seulement éditeurs et développeurs, mais aussi créateurs de middleware.

    Enfin, moins orienté business mais réservées aux professionnels, il y a les GameDevelopers Conference, des cycles de conférence un peu partout dans le monde, qui sont toujours un bon endroit pour présenter de petits projets et se faire un réseau.

     Message posté le 19 juillet 2010 à 13 h 51 (il y a 6 années, 10 mois)
     Message posté le 19 juillet 2010 à 20 h 03

Répondre

 Vous devez vous identifier pour répondre

Connexion  S'inscrire

 Statistiques