BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Naïo, les robots pour une agriculture durable

  • #1

    Vous avez peut-être entendu parler de Naïo : la startup toulousaine spécialisée dans la robotique agricole connaît le succès depuis quelques années. Mais saviez-vous que Naïo s’était lancé sur Ulule ?


    C’est l’histoire de Gaëtan Séverac et Aymeric Barthes, deux jeunes ingénieurs en robotique qui souhaitent apporter de nouvelles solutions au monde agricole grâce aux nouvelles technologies. Leur idée : mettre au point des robots autonomes, non pas dans une logique de rendement maximum, mais au contraire pour assister les agriculteurs et participer au développement d’une agriculture durable.

     

    Gaëtan et Aymeric

    Gaëtan Séverac et Aymeric Barthes, fondateurs de Naïo

     

    Après mûre réflexion, l’équipe décide de lancer les premières maquettes d’un robot de désherbage pour les maraîchers… Et de faire appel au financement participatif pour concrétiser le premier prototype ! “Le degré de maturité du projet était bas et les besoins de financement peu élevés, il n’était donc pas nécessaire à ce stade de lever des fonds. C’est pourquoi nous avons tout naturellement pensé au financement participatif pour lancer le projet”, nous raconte Gwendoline Legrand, responsable communication de Naïo Technologies. “Il était également très important pour nous de valider l’acceptation par le public d’un robot agricole”, ajoute-t-elle.


    En novembre 2012, Naïo débute sa campagne sur Ulule… Et atteint rapidement le succès ! À la clôture de la campagne, le projet a atteint 150% de son objectif : 8 730 € sur un objectif de 5 800 €. Une belle première étape pour financer son premier prototype. “Ce qui nous a vraiment plu chez Ulule, en plus de l’accompagnement, c’est à la fois l’aspect environnemental et la volonté d’innover : deux aspects que nous avons à coeur chez Naïo”.

     

    Campagne Ulule Naïo

    Depuis, le développement de Naïo ne s’arrête pas : alors que l’équipe s’était déjà renforcée pour atteindre une dizaine de personnes, la startup lève 3 million d’euros en 2015 pour accélérer sa croissance en doublant ses effectifs et en se développant à l’international. Aujourd’hui forte de 21 salariés, l’équipe a développé 4 robots qu’elle commercialise dans 5 pays : France, Belgique, Suisse, Danemark, Nouvelle-Zélande. Chaque robot est pensé pour désherber des cultures précises et ainsi assister au mieux les agriculteurs dans leur travail quotidien.

     

    Oz - Naïo

    Le robot Oz, premier robot autonome de maraîchage développé par Naïo

     

    Malgré ce développement impressionnant, la philosophie de Naïo Technologies reste la même : proposer une alternative aux méthodes d'optimisation des terrains agricoles qui ont eu un impact néfaste sur l'environnement, en développant des outils permettant une bonne productivité, sans mettre en péril notre patrimoine végétal et animal. En démocratisant les nouvelles technologies dans le monde agricole, Naïo technologies espère renforcer la possibilité d'une agriculture saine et durable. L'entreprise prévoit déjà demain, avec de nouveaux robots dans les tuyaux et des perspectives internationales grandissantes. Nous leur souhaitons tout le succès qu’ils méritent, et plus encore !

     

    Merci à Gwendoline Legrand d’avoir répondu à nos questions !


    En savoir plus sur Naïo :

    Leur site Internet

    Leur campagne Ulule

     Message posté le 07 mars 2017 à 11 h 34 (il y a 2 semaines, 5 jours)
     Message posté le 09 mars 2017 à 11 h 34

Répondre

 Vous devez vous identifier pour répondre

Connexion  S'inscrire

 Statistiques